Navigation Menu+

Qu’est-ce qu’une transposition aux echecs ?

Aux jeux d’échecs, les variantes aux ouvertures déterminent la suite de la stratégie du joueur face à son adversaire et détermine aussi la sécurité de ses pièces maîtresses. Elles peuvent se présenter de différentes manières et inclure ce qu’on appelle une transposition, qui est une variante permettant d’arriver à une position sur l’échiquier et identique à celle obtenue avec la séquence de coups dont elle-même en est la transposition. Passer d’une ouverture à l’autre traduit plus simplement une transposition tout en sachant que la position ne change pas pour toutes les pièces, pour le droit à roquer et le droit à la prise en passant. 

Une variente de suite de coups pour limiter les choix

Avec la transposition aux échecs, le but est d’offrir le moins de choix possible à l’adversaire en effectuant une variante qui peut inclure plusieurs coups successifs, et faire en sorte que cette variante aboutisse à la même position que lorsque le joueur utilise des coups différents. Lors des ouvertures, où les meilleures suites de coups portent sur un total d’environ 25 coups, la transposition sera obtenue lorsque deux séquences de coups permettent d’obtenir une même position. Ainsi, en empêchant les ouvertures classiques, le joueur parviendra à faire en sorte que l’adversaire dispose d’un choix limité, et c’est là que la transposition a toute son importance. 

transposition.jpg

La transposition est un stratagème puissant

En matière de stratégie dans une partie d’échecs, la transposition reste donc un point déterminant duquel dépend la marge de manoeuvre de l’adversaire notamment lors des ouvertures. L’adversaire se sentira moins à l’aise dans une position peu classique avec moins de marge de manoeuvre dans les ouvertures. Par exemple, lorsque la position d’une défense peut être obtenue par deux autres séquences de coups différentes. Tromper l’adversaire autant que possible, limiter ses moyens, la transposition permet d’y parvenir.

transposition-sequences-de-coups.jpg